Le Conseil d’administration

Le Conseil d’administration de l’Association 4D est composé de  :  

 

Catherine PUISEUX. Anciennement Directrice RSE chez TF1, et poursuivant son engagement dans la transmission de connaissance sur les  ODD à travers son investissement dans des projets citoyens, associatifs et des groupes de travail, Catherine Puiseux a rejoint le CA de 4D afin de partager ses expériences, soutenir les projets en cours, s’enrichir d’autres expertises et faire connaître 4D plus largement.

 

 

Raphaël BOSCH-JOUBERT. Raphaël Bosch-Joubert a étudié le droit et les sciences politiques (Master 2 de droit de l’environnement). Très vite, il investit son temps au profit de la conception, du développement et de l’accompagnement de projets qui ont du sens pour la collectivité. Il a porté de nombreux projets associatifs culturels et de défense de l’environnement. Il a été Conseiller municipal d’une commune 7000 habitants dans le Val de Marne. Il préside 22EME SIECLE depuis 2014 pour booster les structures qui s’inscrivent dans la transition sociale et écologique. 22EME SIECLE est à la fois une agence de communication engagée à 360° et un laboratoire d’innovation sociale.

 

 

Benoît SIMON, Président de 4D. A 47 ans, Benoît Simon est consultant en politiques publiques. Il est directeur-associé du cabinet Planète Publique qu’il a fondé en 2006, réalisant des missions de conseil et évaluation de politiques publiques ainsi que d’accompagnement pour des dispositifs participatifs pour des administrations nationales et des collectivités territoriales dans les domaines de l’environnement et du développement durable, thématiques qui ont structuré son parcours professionnel depuis 25 ans. Economiste de formation il a travaillé 8 ans en tant que chercheur dans différents centres de recherche (CIRED, MERIT, CERNA) où il a mené de nombreuses études dans les domaines de l’économie de l’environnement, de l’énergie, de l’innovation et des transports. Il est aussi co-animateur du groupe Evaluation & Développement Durable de la Société Française d’Evaluation. Son engagement au sein de 4D repose sur les constats que l’exercice d’une profession au service du développement durable n’exonère pas d’un engagement en tant que citoyen et que les politiques publiques ne peuvent seules transformer la société en faveur d’un développement plus durable et solidaire. De ces constats est née la prise de conscience que seul l’engagement conjoint de l’ensemble des acteurs permettra cette transformation, de produire de l’impact (comme cela est dit en évaluation).

 

 

Sylvie BENARD, Membre du Bureau. Ingénieur agronome titulaire d’un doctorat en micro-biologie alimentaire de l’Ecole d’agronomie de Rennes, elle est depuis 1992 responsable du département Environnement du groupe LVMH. Sylvie a toujours eu un intérêt fort pour l’environnement, qu’elle a matérialisé par des activités associatives soutenues. Elle a ainsi pu contribuer au Sommet de la Terre à Rio en 1992. Et depuis, son engagement n’a pas fléchi.    

 

 

Screenshot 2017-02-23 at 12.04.24

Sylvain BOUCHERAND, Membre du bureau. Ingénieur, diplômé de l’Ecole Centrale de Lille, filière entrepreneuriat et management d’entreprises, il commence sa carrière comme auditeur financier au sein du cabinet Mazars à Paris après un court passage dans l’industrie. Puis il cofonde et dirige la société coopérative B&L évolution depuis 2011. Il conseille ainsi entreprises et collectivités dans l’intégration des enjeux RSE, ODD et biodiversité à leur stratégie, reporting et au dialogue parties prenantes. Il a également un fort engagement associatif et sociétale pour le développement durable : il est entre autres membre du bureau de 4D, Trésorier d’Humanité & Biodiversité et Président de la Plateforme Nationale RSE, membre du Conseil National de la Transition Ecologique, du Conseil National de la Biodiversité, du COS de la Fondation pour la Recherche sur la Biodiversité, et chef d’entreprise élu à la Chambre de Commerce et d’Industrie de Grenoble.

 

 

Marc DARRAS, Vice-Président de 4D. Il a commencé sa carrière dans la recherche appliquée en océanographie côtière, puis a occupé différentes fonctions dans des grands groupes du secteur de l’énergie. Il a fait l’essentiel de sa carrière dans le domaine de l’énergie. Depuis le milieu des années 90, il a participé à la réflexion sur l’interaction entre énergie, environnement et développement, tant au niveau national qu’international. Dans ce cadre il a participé à la définition d’instruments économiques pour l’environnement, aux négociations climats et aux Commission du développement durable des Nations unies en tant que membre du Groupe Majeur industrie. Il a contribué aux travaux du GIEC sur l’énergie, et plus récemment, dans le cadre de la préparation de Rio+20, aux réflexions sur l’économie verte.  Par ailleurs il a eu différents rôles dans une association de défense des droits de l’homme.

 

 

Henry de CAZOTTE, membre du bureau. Il est retraité de l’Agence Française de Développement depuis 2017. Directeur à l’AFD, il a été chargé d’une mission pour le directeur général de l’Agence sur l’aide publique au développement. Détaché au Ministère des affaires étrangères et du développement international, Henry de Cazotte a été Représentant Spécial pour la Conférence des Nations unies Habitat III, adjoint au sous-directeur du développement. Il a été dans les années récentes Conseiller spécial de Brice Lalonde, Coordinateur exécutif de la Conférence des Nations unies sur le développement durable (Rio+20), et Coordinateur interministériel pour les négociations de l’agenda de développement post-2015 et des ODD et de la Conférence d’Addis Abeba pour le financement du développement. Il est de formation ingénieur agronome, diplômé de l’Ecole Polytechnique Fédérale de Zürich, et ancien élève de l’Ecole Supérieure des Sciences Economiques et Sociales. Henry de Cazotte est engagé dans diverses responsabilités associatives de développement durable en France (GRET, L’Uzège, Comité 21).

 

 

Ghislaine HIERSO, représente l’Association française des Petits Débrouillards au sein du CA de 4D. Spécialiste des questions sociales et environnementales, Ghislaine travaille à relever les défis du 21ème siècle dont elle a pris conscience par ma double formation d’économiste et de géographe, ses fonctions en entreprise et son engagement associatif. En 1989, elle intègre successivement les cabinets du Ministère de l’agriculture et de la forêt, du Porte-parole du Gouvernement et des Relations avec le Parlement (Matignon) et du Ministre du budget. Elle rejoint le privé en 1996, dans la société de conseil Bio Intelligence Services, puis la société Séché Environnement, PME spécialisée dans la gestion des déchets. En 1998, Elle rejoint Veolia Environnement, jusqu’en octobre 2014, en tant que Directrice auprès du Directeur général adjoint chargé des collectivités publiques et des affaires européennes. En 2014, elle crée le cabinet conseil SAGES&RESPONSABLES et devient coopératrice de B&L évolution. Ghislaine est aussi Trésorière de l’Association Française des Petits Débrouillards,, Membre de la Plateforme RSE, Administratrice de l’Association Confrontations Europe et Membre de la Société d’économie politique (SEP). Elle est titulaire d’un Doctorat d’économie au Centre de recherches sur les marchés des matières premièresGhislaine est Chevalier dans l’Ordre national de la Légion d’Honneur (2012) et est Chevalier dans l’Ordre national du Mérite (2001).

 

 

Thierry LEPESANT, Trésorier, Membre du Bureau. Thierry  est le fondateur de XÉNOS, société de conseil spécialisée dans l’accompagnement de la transition des hommes, des femmes et des organisations qu’ils construisent dans la révolution numérique et durable.

Sa passion : partager les idées qui font avancer le monde pour mieux le comprendre et permettre à ses clients de profiter au mieux des opportunités offertes par l’économie du XXIème siècle.

Économiste de l’environnement et coach, Thierry dispose de 20 ans d’expérience dans l’accompagnement stratégique, la participation citoyenne et l’intelligence collective. Il est l’organisateur du TEDxLaRochelle.

 

 

Basile CHARTIER. Doctorant, enseignant et chercheur en droit international public, Basile a rejoint 4D en 2016 comme représentant de CliMates, dont il a été vice-président. Sur le plan associatif, Basile mobilise également ses activités de juriste en participant aux travaux de Notre Affaire À Tous. Initialement focalisé sur des questions relatives à la jeunesse et au climat, son engagement dans 4D est motivé par de nouvelles manières de porter les Objectifs de Développement Durable. Dans cette optique, Basile est impliqué sur le projet de street-art participatif “J’empreinte, je m’engage”. Il s’intéresse également pour 4D aux questions liées à l’eau, et au rôle de l’Association dans la Coalition Eau.

 

 

Jean-Luc REDAUD. Ingénieur Général honoraire des Ponts , des Eaux et des Forêts,  il a mené l’essentiel  de sa carrière dans le  monde de l’eau  pour le compte du Ministère de l’environnement.  Il a notamment été chargé du suivi du Sommet mondial sur l’eau de Paris en 1998 ainsi que des forum mondiaux qui ont suivi.  En 2002 il a conduit  la préparation des contributions de la société civile française pour le Sommet Mondial du Développement Durable de Johannesbourg, puis la présidence du Comité ISO224 chargé de définir des règles  internationalement reconnues  de gouvernance des services d’eau potable et d’assainissement. Membre de l’académie de l’eau, il préside actuellement  le groupe de travail du Partenariat Français pour  l’Eau  sur les  impacts du changement climatique pour le monde de l’eau.

 

 

 

Julie CHABAUD. Responsable de la mission Agenda 21 au sein du département de la Gironde, Julie Chabaud renouvelle sa candidature au CA. Sa motivation : Créer une synergie entre les réseaux, faire se rejoindre les projets et oeuvrer pour des transformations qui répondent à la racine des maux.

 
 

 

 

Armand De LARGENTAYE. Armand de Largentaye est aujourd’hui Impliqué dans la réforme de la Politique agricole commune.  Les aspects économiques du développement durable l’intéressent également. Ce premier mandat au sein de 4D lui permettra de voir comment ses intérêts pourront entrer en résonance avec les projets de 4D.  

 

 

 

Claude GRIVEL (UNADEL). Représentée par Claude Grivel, est un réseau national qui associe depuis 1992 des élus, des militants associatifs et des professionnels de l’ingénierie territoriale mobilisés autour d’un projet commun : la promotion et la reconnaissance des territoires de projets comme creuset du développement local. Claude Grivel : 67 ans militant associatif, maire honoraire et ancien président de communauté de communes (19 ans de mandats municipaux et intercommunaux), a exercé divers métiers dans le cadre de l’action sociale, du logement et de l’accueil d’urgence, spécialiste des questions de décentralisation, de la gouvernance locale et des pouvoirs locaux, de la participation et de l’engagement citoyens, de la prospective territoriale et de l’aménagement du territoire. Président de l’Union des Acteurs du Développement Local et membre du bureau de Citoyens et territoires grand Est (entre autres engagements associatifs). L’UNADEL présente aujourd’hui sa candidature afin de rejoindre le CA de 4D.

 

 

Fanny BENARD, Secrétaire générale. Passionnée et animée par le fait de repenser le monde collectivement, pour qu’il soit plus durable et plus inclusif, elle est aujourd’hui associée d’un cabinet de conseil en Développement Durable. Elle a été candidate  A nous la Démocratie pour les élections législatives à Paris. »c’est avoir conscience qu’il faut repenser le monde, casser les codes, reprendre le pouvoir. La démocratie, c’est notre affaire. »    

 

 

 

Benoit LEMOZIT. Ingénieur agro impliqué dans le développement durable depuis la fin des années 90, il a un parcours diversifié en chambre consulaire, collectivités et services de l’État. Après un mémoire d’ingénieur en 1998 sur le développement durable appliqué au tourisme, ila  conduit le premier Agenda 21 de la ville d’Auxerre (2004), celui de la ville d’Aurillac (2007), puis l’acte II de celui de la ville de Marmande, tous trois reconnus par l’État. Il a ensuite écrit la stratégie développement durable de la ville de l’ADEME en 2010, et coordonnée l’évolution de l’approche environnementale de l’urbanisme (AEU) et sa transformation en approche développement durable de la ville, publiée en 2013. Il a été, entre 2013 et 2016, le conseiller du préfet de la région Midi-Pyrénées puis Occitanie sur ces sujets avant de rejoindre le CGET comme chef du pôle Services au public, notamment en charge de sujets de transitions écologiques, sociétales et numériques entre 2016 et 2018. Après une mission de préfiguration du fonctionnement territorial de la future agence nationale de la cohésion des territoires en 2019, il est actuellement de nouveau en territoriale, comme conseiller du préfet de la région Occitanie sur les sujets de mobilités durables et de transition numérique.

 

 

Valeria RODRIGUEZ