La feuille de route pour la mise en oeuvre des Objectifs de développement durable : du jargon ! Et nous ?

Les Objectifs de développement durable (ODD) : encore un concept intellectuel des Nations unies ? Quel rapport avec nous ? Est-ce que cela améliore nos vies ? Cela garantie-t-il l’avenir de nos enfants ? Ce sont là nos réelles questions ! Essayons d’y voir clair.

En 2012, les gouvernements, les syndicats et les organisations de la société civile ont dressé ensemble un constat alarmant de l’état de notre monde. Les inégalités au sein des sociétés et les inégalités entre les sociétés laissent de nombreuses personnes sur le bord de la route. Les modes de consommation des pays avancés ruinent l’environnement. Des crises financières peuvent remettre en question nos emplois… Ce constat ne devait pas rester sans réponse au risque d’une désespérance.

Mais quels sont les éléments clef d’une réponse ? Il s’agit de comprendre combien sont interdépendantes les questions de ce bilan, et donc les réponses à y apporter. Puis, ne pas se contenter de généralités, d’objectifs généreux, mais de proposer des éléments concrets pour transformer la trajectoire de nos sociétés, en reconnaissant la nécessaire solidarité, en proposant un nouveau contrat entre l’Homme et la Nature, en reconnaissant la valeur et la dignité de chacun.

C’est ce qui a été retenu dans le choix des multiples cibles des ODD, qu’il est urgent de mettre en œuvre maintenant. Et c’est à chacun de s’en emparer, là où il est, là où il peut agir, en gardant en permanence à l’esprit que vivre en paix, en accord avec la nature, nécessite des choix sur l’immédiat pour ouvrir un avenir désirable pour tous.

Aujourd’hui, le gouvernement français met en place une démarche qui doit doter la France d’une feuille de route pour la mise en oeuvre des Objectifs de développement durable. 4D est pleinement impliquée dans les différents groupes de travail, mais la démarche est encore hésitante. Quelle vision porter ? Comment mettre en cohérence les actions sectorielles vis-à-vis de l’ensemble des ODD ? Comment suivre les progrès ? Comment ne en pas rester à des déclarations de principe et proposer des actions concrètes à tous les acteurs ? Après des échanges qui ont commencé cet été, la trajectoire reste incertaine.

Un premier point d’ensemble sera fait en décembre. Une bonne feuille de route doit s’appuyer sur les propositions de toutes et tous et engager une vraie transformation. Il est encore possible de façonner cette future feuille de route. 4D pilote la contribution des ONG et associations au chapitre 3, qui vise à présenter des actions structurantes engagées par les acteurs du secteur pour répondre aux défis de l’Agenda 2030.

Vous souhaitez participer ?
Veuillez manifester votre intérêt auprès de Carole-Anne Sénit (carole-anne@asso4d.org) avant le 1er novembre.

 

 Non classé