L’urbanisation durable : un objectif universel?

Dans le cadre des consultations de la société civile sur les futurs Objectifs de Développement Durable (ODD), qui devront être adoptés en septembre 2015 par les Etats membres de l’ONU, l’association 4D a défendu, en collaboration avec ICLEI, UCLG, MGCY, et d’autres organisations, un objectif d’urbanisation durable. Il s’agissait de présenter un point de vue partagé par différentes composantes de la société sur l’urbanisation des décennies à venir à l’occasion d’une séance de travail dédiée au thème organisée dans le cadre de l’ONU.

Pour accéder au texte, cliquez ici.

Au vu des tendances de croissance des zones urbaines tout autour du globe dans les décennies à venir, au vu du nombre de défis sous-tendus par l’urbanisation et par les modes de vie urbains, et de leurs liens potentiels avec les crises écologiques il apparait nécessaire de définir au niveau international des cadres et des bonnes pratiques de gestion des villes.

Un tel objectif englobe ainsi un grand nombre d’aspect du développement durable : l’éradication de la pauvreté à travers l’accès aux infrastructures et services sociaux de base et au logement ; la réduction de l’empreinte écologique à travers un travail sur les mobilités et les transports, la réduction des consommations énergétiques, la promotion d’une économie circulaire ; la démocratisation locale de la gouvernance…
De plus il permettrait d’adresser les problématiques globales à l’échelle locale, autrement dit, les acteurs urbains, en premiers lieux les collectivités locales, se verraient proposer un cadre pour le développement durable admis au niveau international.
Le texte défendu défini donc le concept de zone urbaine durable, et inventorie les différents points à prendre en compte pour évoluer en ce sens.

Pour aller plus loin :

« Ville et développement durable », article de Jean-Pierre Piéchaud, sur l’Encyclopédie.

Citego, Cités territoires, gouvernance, Pour une transition vers des territoires et des sociétés durables.